Formation ICP

L’association a permis le lancement d’un programme de formation à l’Institut Catholique de Paris, intitulé…« Formation-action. Accompagner et développer des projets de fraternité ».

Co-construction, organisation et animation de démarches participatives, de « penser et agir ensemble »,
à partir et avec des personnes en situation de pauvreté et de fragilité.

UNE FORMATION-ACTION « ACCOMPAGNER ET DEVELOPPER DES PROJETS DE FRATERNITE »

Animée par une équipe pédagogique aux compétences diversifiées, cette formation-action participative s’adapte aux projets et aux personnes présentes, et s’appuie sur l’expérience et le cheminement de chacun.

Pour soutenir des actions locales et la prise de recul
L’objectif premier de la formation-action est de réussir durablement le développement d’actions locales participatives où s’inscrivent la place, la parole et la participation jusque dans la gouvernance des personnes fragilisées, exclues et/ou précaires.
Elle permet d’ « outiller » (au sens large) et d’aider les participants à réussir au mieux ces actions locales, diocésaines ou nationales, avec la plus grande qualité possible.

Les modalités pédagogiques
Les 5 sessions de 2 jours permettent un approfondissement de tous les projets de fraternité, par des échanges de pratiques et de réflexions, par des jeux de rôle ou des mises en situations concrètes. La prise de recul, l’appui à la réflexion en dialogue avec des intervenants, élaboration de repères, donnent des éléments concrets et contribuent à la consolidation des projets.
La dernière session est ouverte à un grand nombre d’acteurs concernés par les projets de fraternité avec qui sont partagés et réfléchis les avancées réalisées au cours de l’année, les questions de fond, les apprentissages pratiques, les perspectives.

Une équipe pédagogique en assure la continuité, l’écoute et l’accompagnement, lors les sessions et entre chacune d’elles.

Le contenu de la formation
Chaque session permet d’aborder une facette des projets de fraternité :
– repérer et comprendre les critères pour construire un projet de fraternité à partir de l’environnement social et/ou ecclésial,
– découvrir les balises qui permettent de faire émerger une pensée dans un groupe de personnes ayant l’expérience de la précarité
– repérer les conditions favorables à la participation de tous et comprendre les différentes formes de participation,
– progresser dans la manière de mettre en œuvre les projets de fraternité en fonction de la posture, de la représentation des participants
– appréhender ensemble la dimension spirituelle et théologique ainsi que politique, sociale et économique de la prise en compte des plus pauvres comme « pierres d’angle ».

Les participants 2013-2014 :
30 personnes au profil divers investis dans 17 projets.
– participants en situation de pauvreté et de fragilité (la moitié), organisateurs, animateurs
– issus de diocèses, paroisses, mouvements, associations, instituts religieux…
Afin que la formation-action porte de réels fruits sur les actions de terrain, les participants sont invités à venir par deux par projet. Ils sont « mandatés » par une instance ou une autorité (a priori locale) dans le but de créer ou de développer un projet de fraternité à partir et avec les personnes ayant l’expérience de la précarité.

Des projets de nature diverses :
– Les projets diocésains visent à permettre la transformation de conseils diocésains en conseil de diaconie (Bourges, Toulouse, Le Havre, Autun, Lyon) ou la création d’une fraternité (fraternité St Martin de Tours)
– Les projets de mouvements visent à organiser des temps de rencontres (SSVP et le montage des rencontres nationales du partage en 2015, ‘’Chrétiens séparés divorcés remariés, chemin d’espérance et les journées diocésaines participatives sur la question de la place des séparés divorcés remariés)
– Les projets locaux partent des personnes directement concernées par les personnes vivant des situations de précarité (Garage solidaire de Nancy, le groupe des personnes accueillies et les vacances organisées avec et par elles, le montage de groupes place et parole des migrants, l’association ‘Agir ensemble’, une association par et avec des personnes en précarité, lieu d’accueil de jour de Magdala)

Les premiers fruits de la formation : témoignages de participants
Quelques échos parus dans l’article du journal La Croix du 9 mai 2014 (Martine De Sauto)
> ‘’La formation m’apporte des conseils précieux pour surmonter les inévitables conflits et continuer, malgré les difficultés.’’ (Louis)
> ‘’Durant la formation, je peux parler sans crainte d’être jugé et je découvre d’autres façons d’appréhender la pauvreté’’ (Lucien)
> ’’La formation m’apporte des techniques pour suivre les projets, mesurer les effets des décisions, mais aussi pour faire fondre la glace entre les personnes’’ Thierry
> ‘’Il ne s’agit plus de parler à la place des personnes, mais de se mettre à l’écoute de ce qu’elles peuvent apporter à la vie de l’Église. Comment le vivre ? Comment en témoigner ? Ce sont les questions que la formation me permet de creuser’’ (Auguste)
> ‘’Pour dire et entendre le sens de l’échec et de la souffrance, il faut accepter de sortir de soi, avoir moins peur de ses propres vulnérabilités, se sentir appelé avec sa sensibilité, ses capacités, à construire quelque chose de beau avec d’autres’’ (Françoise).

FORMATION 2014-2015
Les dates
Les sessions se déroulent le vendredi et le samedi à l’ICP, 21 rue d’Assas 75006 Paris

Session 1 : 12 et 13 décembre 2014
Session 2 : 30 et 31 janvier 2015
Session 3 : 27 et 28 février 2015
Session 4 : 27 et 28 mars 2015
Session 5 : 12 et 13 juin 2015
La journée du 13 juin est ouverte à tous

Conditions d’inscription
> Avoir une idée de projet de fraternité ou un projet plus abouti incluant des personnes ayant l’expérience de la précarité
> Un mandat par la structure ou l’institution
> S’inscrire au moins par deux dont une personne ayant l’expérience de la précarité
> Accepter l’accompagnement comme lieu d’enrichissement mutuel

Equipe pédagogique responsable du pilotage de la formation-action
Pour la FASSE – ICP : Elena Lasida, pour Participation et Fraternité : Daniel Maciel, Elisabeth Drzewiecki, Bruno Thomasset, Marie-Agnès Fontanier et Jean-Claude Caillaux

Pour s’inscrire :
Les inscriptions se font administrativement directement auprès de l’Institut Catholique de Paris (ICP).
Le coût de la formation est de 800 € (à vérifier) – 1.600 € pour les participants en cours d’emploi
Pour les groupes locaux ayant peu de moyens financiers, un aide partielle peut être accordé sur demande. Pour cela contacter sœur Elisabeth (coordonnées ci-dessous).

Pour en savoir plus : Sœur Elisabeth 06 52 74 73 56, ou :  formation.projetsdefraternite@gmail.com