Catherine Legendre-Coutier : une faim d’Eucharistie

un livre, Chrétienne, divorcée, remariée : une faim de l’Eucharistie , un auteur , Catherine Legendre-Coutier. aux éditions Médiaspaul

La question de l’accès des divorcés remariés à l’Eucharistie et aux autres Jaquette livre de Catherine Legendre-Coutiersacrements fait débat, comme en témoigne le synode sur la famille convoqué par le pape François. Ce livre donne la parole à Catherine, l’une de ces chrétiennes qui a vécu le séisme d’un divorce après 14 ans de vie conjugale. Elle raconte avec audace l’épreuve de la rupture, le difficile chemin de reconstruction, humain et spirituel…
Profondément croyante, proche d’une communauté nouvelle, elle se tourne vers Dieu pour chercher la lumière et la paix.
Lorsqu’elle rencontre Jean-Pierre, veuf avec trois enfants, tous deux décident d’emprunter ensemble un nouveau chemin de vie et décident de se remarier. S’ouvre un âpre débat intérieur : pourquoi l’Église qu’ils aiment tant leur ferme-t-elle la voie au
sacrement de réconciliation ? Pourquoi, eux qui, après tant de traversées difficiles, souhaitent ardemment communier au pain de la guérison eucharistique ne le peuvent-ils pas ? Où est donc la miséricorde de l’Évangile ?
On lira ici le récit en vérité d’une femme qui, après avoir beaucoup prié dans un cœur à cœur profond avec le Christ a choisi de continuer à « nourrir sa faim » de Dieu. Pas par révolte ou esprit de contestation, mais au nom de la fidélité à la foi de son baptême et de ce qu’elle perçoit de la volonté de Dieu. Sans prétendre imposer sa vérité, elle dévoile ici son intense chemin spirituel.

Catherine Legendre-CoutierCatherine Legendre-Coutier a été infirmière en milieu hospitalier. Puis, après
une licence en sciences de l’éducation et une formation en relaxation, elle
a animé des ateliers en milieu médical. Divorcée puis remariée civilement,
elle s’engage progressivement dans l’animation de groupes de chrétiens
divorcés, remariés ou non. Aujourd’hui retraitée, elle vit en « famille recomposée » et goûte la joie d’être grand-mère avec ses neufs petits-enfants.